En Malaisie, une application de rencontres controversée met en contact des hommes aisés avec des étudiantes précaires

Chan Eu Boon, le fondateur de Sugar Book, arrive dans un tribunal près de Kuala Lumpur (Malaisie), le 24 février 2021 (FAHMI DAUD / AFP)

En Malaisie, l’application Sugar Book met en relation des  »Sugar Daddy », c’est-à-dire des hommes plus ou moins jeunes mais fortunés et des  »Sugar Babies », des jeunes femmes en quête de sérénité financière. L’application est controversée en Malaisie, à tel point que son fondateur a été arrêté puis auditionné par un tribunal le 24 février 2021 pour trouble à l’ordre public.

Dans le viseur des autorités : un classement des universités malaisiennes qui comptent le plus de  »Sugar Babies », réalisé à partir des statistiques internes de l’application. Sugar Book, dont le slogan est « quand la romance s’accorde avec vos finances », l’a publié un peu avant la Saint-Valentin. 

En réponse à ce sondage qu’elles considèrent mensonger, les universités ont déposé 74 plaintes. La police a fini par…

Source link

Image par défaut
Rédaction Bangkok
Publications: 956

Newsletter Updates

Enter your email address below to subscribe to our newsletter

Laisser un commentaire