Le Vietnam promet de freiner le COVID à Ho Chi Minh-Ville alors que le nombre de décès augmente

HANOI — Le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh a signé une résolution appelant à des mesures urgentes pour freiner la propagation du COVID-19 à Ho Chi Minh-Ville.

Le gouvernement s’engage maintenant à maîtriser la situation dans la plaque tournante commerciale du sud avant le 15 septembre, car la pandémie pèse sur les investissements étrangers par rapport aux craintes concernant l’économie.

La signature de la résolution par Chinh le 6 août est intervenue alors que Ho Chi Minh-Ville a connu une augmentation du nombre de décès depuis juillet. Le taux de mortalité – le rapport entre les décès confirmés et les cas confirmés – a dépassé 4,5% le 9 août, dépassant l’Indonésie, un autre pays d’Asie du Sud-Est ravagé par la pandémie, dont le taux s’élevait à 3,8%. Pendant ce temps, la Thaïlande a enregistré 1% tandis que le Japon a marqué 0,1% le même jour.

“Le taux de mortalité COVID-19 dans la ville est en effet une préoccupation. Je m’attends à voir un taux plus élevé dans les semaines à venir”, a déclaré le Dr Tuan V. Nguyen, chercheur à l’Australian National Health and Medical Research, dans une interview avec Nikkei Asie.

Selon la résolution, “la variante delta se développe de manière compliquée, avec de fortes épidémies, une propagation rapide et une mortalité élevée”.

L’Organisation mondiale de la santé a également pesé, affirmant dans son rapport de situation COVID19 publié le 1er août que “Ho Chi Minh-Ville a continué d’être l’épopée avec [the] nombre de nouveaux cas signalés cette semaine [accounting] pour 60,7 % des [nation’s] pointage.”

La résolution permet au Premier ministre et au gouvernement de sauter les cadres juridiques existants et d’imposer des mesures strictes pour lutter contre le COVID, selon les médias d’État.

Avec la signature du Premier ministre, les autorités sont désormais en mesure de restreindre le nombre de véhicules dans les zones touchées, de verrouiller des quartiers spécifiques et d’imposer d’autres restrictions. Le Premier ministre peut également exercer plus de contrôle sur les communications si l’état d’urgence est déclaré. La résolution est entrée en vigueur le 28 juillet et restera en vigueur jusqu’à la fin de 2022.

La résolution visait à maîtriser la pandémie à Ho Chi Minh-Ville – le moteur économique du pays –, en lisant en partie pour « maintenir les activités de production et éviter de perturber les chaînes d’approvisionnement ».

L’augmentation du taux de mortalité affecte également les entreprises étrangères opérant à Ho Chi Minh-Ville et dans les provinces environnantes, alors que la campagne de vaccination du Vietnam progresse lentement.

“Si des ressortissants japonais vivant au Vietnam retournent temporairement au Japon pour se faire vacciner, veuillez les aider à retourner au travail dès que possible après leur retour au Vietnam”, a demandé à Chinh Tetsu Funayama, coprésident du représentant JCCI du Vietnam Business Forum, lors d’un dimanche en ligne. conférence avec le monde des affaires.

« Les investisseurs étrangers sont préoccupés par la transparence et la rapidité de la collecte de données sur les mises à jour de COVID-19 », a déclaré Ha Hoang Hop, chercheur principal à l’Institut ISEAS-Yusof Ishak de Singapour. “Si les problèmes ne sont pas résolus, les entreprises japonaises à Ho Chi Minh-Ville, par exemple, voudraient quitter la ville en raison du manque de données transparentes.”

Hanoï a exprimé sa volonté de répondre aux préoccupations des entreprises étrangères concernant la transparence des informations COVID. Selon la résolution : « Le gouvernement a désigné le ministère de la Santé, le ministère de la Santé, l’agence permanente du Comité directeur pour la prévention et le contrôle de la maladie COVID-19 à tous les niveaux, pour être le point focal pour fournir des informations en temps opportun ainsi que des informations sur l’épidémie.”

L’économie vietnamienne a progressé au premier semestre de l’année, atteignant une augmentation de 5,64 % du produit intérieur brut. Le capital d’investissement direct étranger réalisé au cours de la période a dépassé 10,5 milliards de…

Source link

Laisser un commentaire

You May Also Like

Le Vietnam reste une destination de choix pour les investissements transfrontaliers

Nhân Dân en ligne – Une enquête auprès des chefs d’entreprise de…

Le Vietnam en tête de l’ANASE grâce à COVID-19

Auteur: Bich T Tran, Université d’Anvers COVID-19 pose de sérieux défis à…

Le Vietnam révèle une stratégie d’IA alors que de nouveaux dirigeants entrent en fonction

HANOI – Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a dévoilé le plan…