Le délicat voyage de Donald Trump en Asie

Donald Trump est arrivé dimanche 5 novembre au Japon, commençant le plus long voyage en Asie depuis un quart de siècle d’un président des Etats-Unis en exercice, sur fond de très forte tension avec la Corée du Nord.

Le Japon, la Corée du Sud, la Chine, le Vietnam et les Philippines figurent au programme de ce déplacement. Durant son vol, le chef d’Etat a également déclaré qu’il rencontrerait son homologue russe à l’occasion de cette tournée. « Nous voulons l’aide de Poutine sur la Corée du Nord », a-t-il dit.

« Le Japon est un partenaire précieux et un allié crucial » des Etats-Unis, a insisté M. Trump, après avoir enfilé un blouson d’aviateur devant des soldats américains et japonais dès son arrivée sur la base de Yokota, à l’ouest de Tokyo. « Personne, aucun dictateur, aucun régime et aucune nation ne devrait, jamais, sous-estimer la détermination de l’Amérique », a-t-il lancé. Dans la foulée, le journal du parti unique au pouvoir en Corée du Nord a prévenu le dirigeant américain qu’il devait s’abstenir de toute « remarque irresponsable ».

Cette tournée asiatique sera un test de l’habileté diplomatique de M. Trump. Il s’est dit convaincu que le voyage sera « couronné de succès » mais, dès jeudi, avant de s’envoler pour une région qui reste marquée par les souffrances infligées par l’impérialisme nippon, il a déclaré sur Fox News : « Le Japon est une nation guerrière et je dis à la Chine, et je dis à quiconque d’autre, écoute, (…) vous allez vous heurter à un gros problème avec le Japon très bientôt si vous laissez cela continuer avec la Corée du Nord. »

Ce qui inquiète les dirigeants des deux grands alliés des Etats-Unis dans la région – le Japon et la Corée du Sud –, c’est que le président, pas plus que son entourage, n’est familier des subtilités sinon des enjeux géostratégiques dans cette partie du monde.

Et beaucoup à Séoul comme à Tokyo sont sceptiques sur la capacité à formuler une stratégie cohérente d’un président dont l’une des premières mesures a consisté à sortir les Etats-Unis d’un projet d’accord de libre-échange (le Partenariat transpacifique, TPP) avec des pays riverains du Pacifique.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2017/11/04/le-delicat-voyage-de-donald-trump-en-asie_5210205_3216.html#hQVFyMlaQWBY97pY.99

Source link

Laisser un commentaire

Must Read

Contestation à Hong Kong : les lycéens forment des chaînes humaines

Contestation à Hong Kong : les lycéens forment des chaînes humaines

Plusieurs centaines de lycéens, en uniforme et portant des masques, ont formé lundi des chaînes humaines dans différents quartiers de Hong Kong afin d'afficher leur...