Face au risque de sanctions, la Chine tentée par l’autosuffisance

Les sanctions occidentales, qui visent à isoler économiquement la Russie pour avoir envahi l’Ukraine, et les menaces exprimées par le président des Etats-Unis, Joe Biden, si la Chine s’avisait de soutenir matériellement Moscou ne sont pas prises à la légère par le pouvoir de Pékin, alors que ses visées sur Taïwan, île indépendante qu’il considère comme une province rebelle, sont toujours d’actualité.

L’impact de telles mesures serait bien plus important tant la Chine, deuxième puissance économique mondiale et premier pays exportateur de la planète, est nettement plus intégrée dans l’économie que la Russie.

Source link

1 comment
  1. Bonjour, effectivement la Chine réfléchira à deux fois avant d’essayer de se réapproprier Taiwan. Le conflit de l’Ukraine, je l’espère, permettra de tourner définitivement la page quant à la contestation des frontières établies, il faut que les états du monde admettent une fois pour toute les frontières actuelles même si elles sont parfois discutables. A ce titre, la Russie aurait pu envahir l’Ukraine économiquement facilement sans verser une goutte de sang.

Comments are closed.

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

Chine : Tiananmen, trente ans après

Editorial. Le 15 avril 1989 commençaient les manifestations d’étudiants chinois réclamant plus de liberté.…

Le Haut-Karabakh, une victoire en demi-teinte pour la Turquie

Devant le groupe parlementaire de son parti, le président turc, Recep Tayyip…

La Nouvelle-Zélande dépénalise l’avortement

L’interruption volontaire de grossesse était jusque-là considérée comme un délit passible de…