lundi, juin 24, 2019
Carte de l'OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), avec en vert les Etats observateurs dont la Thaïlande fait partie
Le français sur l’offensive en Thaïlande ? Si l’on s’en tient aux accords entre Paris et Bangkok et au nombre de visites ministérielles, il semble bien que la langue de Rousseau tente de reconquérir le terrain perdu depuis quelques années dans le royaume.