skip to Main Content

InfoAsie est né de la volonté d’informer les internautes francophones sur une région du monde dont le dynamisme, la culture et  – osons le dire – l’irrésistible ascension, représente une source inépuisable de questionnements, de rêves, mais aussi parfois d’inquiétudes.

Une équipe de professionnels de l’information spécialistes de l’Asie

  • Arnaud Dubus, correspondant de RFI et Libération à Bangkok, couvre l’actualité des pays d’Asie du Sud-Est depuis plus de 25 ans.
  • Olivier Languepin, journaliste depuis 25 ans, diplômé de Sciences Po Paris, co-fondateur de Siam News Network qui regroupe plusieurs sites d’informations sur la région Asie, dont www.thailande-fr.com, www.thailand-business-news.com et www.infoasie.net
  • Jean-Claude Pomonti, ancien correspondant du Monde en Asie.

Au coeur de notre démarche, l’information et les défis de l’Asie

C’est entendu le XXIème siècle sera celui de l’Asie : étant donné que l’Asie représente déjà près de 60% de la population et environ 25% de la production économique mondiale, cette assertion ne surprendra pas beaucoup de monde. Mais quelle Asie ?

La vision familière d’une région prospère qui s’enrichit grâce au développement de la mondialisation et du commerce international ne doit pas occulter les défis qui attendent l’Asie : tensions diplomatiques autour de conflit territoriaux larvés, mais aussi incertitudes environnementales et climatiques autour de son modèle de développement économique.

L’Asie du Sud-Est, qui compte plus de 575 millions de personnes dans 11 pays est l’une des régions les plus diverses et les plus dynamiques du monde. C’est aussi devenu un acteur à part entière de l’économie mondiale : à partir de 2015, l’Association of Southeast Asian Nations (ASEAN) s’est engagée à augmenter l’intégration économique régionale et à rétrécir l’écart dans les niveaux de développement de ses pays membres.

Un nouveau géant économique verra donc le jour en 2015, avec la création de l’AEC, une zone de libre-échange intégrant les 10 nations partenaires de l’Asean.

Remettre le journalisme au centre de l’information sur la toile

Actuellement le monde de l’information cherche le modèle économique qui lui permettra de s’adapter à la révolution numérique. Face aux incertitudes de nombreux média ont réagit par des restrictions budgétaires, supprimant des piges et des postes de correspondants à l’étranger.

Notre pari : faire le contraire en faisant d’InfoAsie à la fois un site d’information et un centre de perfectionnement pour les jeunes journalistes francophones stagiaires ou débutants. Remettre au centre de l’info le travail sur le terrain et sur place en accueillant dans un premier temps une rédaction à Bangkok, où nous sommes pour le moment installés.

Une réflexion sur le rôle des medias numériques

Qui n’a jamais éprouvé un sentiment de lassitude, devant l’avalanche quotidienne qui sature d’informations nos écrans via Internet ?

Chaque jour, des centaines d’informations importantes sont enfouies sous une montagne de contenu numérique, parfois éphémère et sans importance.

Les grands moteurs de recherche comme Google, qui dicte en grande partie sa loi sur l’affichage des news sur la toile, ne tiennent compte que de l’aspect quantitatif de l’information.

Une news sans intérêt mais reprise 100.000 fois sera toujours plus importante pour Google qu’un rapport d’expert passionnant publié sur un site isolé, qui ne fait aucun effort pour être connu.

C’est notre rôle de trouver ces informations et de les rendre accessibles pour nos lecteurs. C’est pourquoi notre stratégie s’articule autour d’une double logique : trier et expliquer, mais aussi enrichir l’internaute en ramenant le flux d’information en continu à ce qu’il a d’essentiel, en sélectionnant les contenus pertinents.

Pour cela rien ne remplace le correspondant local, imprégné de la culture de son pays d’accueil et capable mieux que quiconque de flairer l’information qui sort du lot, celle qui mérite qu’on s’y attarde et qu’on la commente.

Back To Top
Rechercher