dimanche, septembre 23, 2018
Quelques mois avant l’élection d’avril dernier, Anies Baswedan ne partait pas favori pour diriger Jakarta. Mais celui qui était au départ un outsider a bénéficié d’une intense campagne des islamistes, qui ont tout fait pour...
En 2002, la première génération de l'ère post-Suharto en Indonésie, incarnée par la présidente Megawati Sukarnoputri avait fait voter une loi anti-corruption par l'Assemblée législative instituant la Commission d'éradication de la corruption, plus connue comme la KPK.
Jakarta est encore sous les eaux et cette situation ne risque guère de s’améliorer en raison de la poursuite de pluies torrentielles.
Le nouveau premier ministre japonais veut que son pays soit présent en Asie du sud-est. Sa tournée dans la région l’a clairement confirmé.
Deux frères, 14 et 17 ans, sont morts en prison. Le procureur n’a réclamé que de 2 à 3 ans de prison pour les 4 policiers jugés responsables. Forte controverse.
La capitale indonésienne s’est retrouvée sous les eaux le 17 janvier à la suite de pluies torrentielles. Cent mille personnes ont dû être évacuées.
Un juge a fait rire les membres d’une Commission parlementaire en déclarant que, lors d’un viol, la victime éprouve également du plaisir. Le tollé est général.
La province d’Atjeh s’apprête à prendre une mesure radicale : relancer l’exploitation de ses forêts. Le gouvernement indonésien ne s’est pas encore prononcé.