Birmanie : une haine contre les Rohingya qui remonte à l’époque coloniale

Depuis l’indépendance de la Birmanie, en 1948, les Rohingya font face à une discrimination constante. Une loi promulguée en 1982, quand la junte militaire était encore au pouvoir, a eu pour conséquence le renforcement de leur marginalisation et l’ancrage « légal » du déni de nationalité qui fait de la plupart d’entre eux des individus sans identité. On évalue leur nombre en Arakan à quelque 1,3 million. Ils sont environ un autre million en exil.

Source link

Laisser un commentaire

Must Read