La ville indonésienne de Pontianak est en plein essor, avec un taux de croissance de 9,5% par an, au-dessus de la moyenne nationale légèrement supérieure à 6%.

Située sous l’Equateur et sur la côte occidentale de Bornéo, séparé de Singapour seulement par un bras de mer, le port de Pontianak, 600.000 habitants, est en pleine expansion, rapporte le Straits Times. «Le petit aéroport est en train d’être modernisé et l’Indonesia Port Corporation songe à construire un nouveau port à proximité»,  écrit le quotidien de la cité-Etat. «De nouveaux supermarchés, ensembles d’habitations et hôtels s’élèvent et les prix de l’immobilier en font autant», ajoute-t-il.

Le boom des matières premières explique le réveil de ce chef-lieu de la province de Kalimantan-Ouest, dont le taux de croissance est de 9,5% en 2012. «Les perspectives de développement dans les dix à quinze ans à venir sont brillantes ; si les infrastructures continuent de s’améliorer, les investissements vont affluer et la croissance sera encore plus rapide», estime Sutarmidji, le maire du chef-lieu d’une province dont l’étendue est supérieur à celle de l’île de Java et qui compte seulement cinq millions d’habitants.

Kalimantan, la partie de l’Indonésie sur la grande île de Bornéo, ne compte que quinze millions d’habitants mais elle est riche en minerais et en territoires susceptibles d’accueillir des plantations de palmiers à huile. L’Institut McKinsey estime que, d’ici à 2030, la croissance annuelle de 80% du secteur urbanisé de Kalimantan sera de 7% en moyenne. «Ne sous-estimez pas l’immense territoire de Kalimantan ; ce n’est plus uniquement un géant endormi», a déclaré le président Susilo Bambang Yudhoyono le 24 octobre, rapporte également le Straits Times.

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

Un impératif en Indonésie : protéger les rizières

La conversion des rizières en projets immobilier ou parcs industriels fait peser une menace sur l’autosuffisance alimentaire en Indonésie.

Bopha : Un quart de million de sans-abri aux Philippines

Le typhon Bopha remontait, le 7 décembre, la mer de Chine du sud, laissant dans sa traîne près de 500 morts et un quart de million de sans-abri à Mindanao.

Les jeunes de Singapour et l’après-Lee Kuan Yew

Selon deux militants politiques, le système mis en place depuis les années 60 par le fondateur de la cité-Etat Lee Kuan Yew est de plus en plus remis en cause.