skip to Main Content
Détroit De La Sonde: Le Pont Nommé Désir

Détroit de la Sonde: le pont nommé désir

Un pont reliant Java à Sumatra fût le rêve jamais réalisé de Sukarno, père de l’indépendance indonésienne. Il pourrait devenir réalité.

Trente kilomètres de longueur, divisé en cinq sections, dont deux suspendues de 2,2 km chacune. 80 mètres de hauteur à son point le plus élevé pour laisser passer les gros tankers. Six voies routières, deux voies ferrées, des conduits d’eau, d’essence, de gaz, des câbles électriques et fibre-optiques. Tel est le projet de pont au-dessus du détroit de la Sonde qui relierait les deux îles les plus peuplées de l’Indonésie, Java et Sumatra, soit 80% des 240 millions d’habitants.

Sans oublier une facture salée : 7 milliards d’€, selon le Jakarta Globe, à la charge de la China Railway Construction Corporation, société d’Etat chinoise déjà responsable de plusieurs projets de voies ferrées en Afrique et au Proche orient. A la suite de la visite du président indonésien à Pékin en février, l’étude de faisabilité a été lancée avec le concours des deux provinces riveraines du détroit et du richissime Tommy Wanata, qui veut déjà doter Jakarta d’une tour de 111 étages. Les travaux prendront dix ans.

L’ouvrage  sera construit pour pouvoir résister à un séisme de 9 sur l’échelle de Richter, notamment en raison de la présence, à 50 km de distance, de l’Anak Krakatau, volcan formé à l’occasion de la dévastatrice éruption du Kakratoa en 1883. Le pont sera situé à 200 km du point sous-marin de rencontre entre les plaques indo-australienne et eurasienne, donc à une distance jugée raisonnable des lieux de formation de tsunamis en cas de frottements entre les deux plaques.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Close search

Panier

Back To Top