Le Premier ministre thaïlandais Srettha aspire à la longévité alors que les factions politiques attendent le moment

BANGKOK — Au total, 29 portraits bordent le grand hall de la Maison du Gouvernement de Bangkok. Les anciens premiers ministres thaïlandais, depuis le premier en 1932 jusqu’au plus récent défunt – dont 14 hauts gradés militaires et une femme – sont disposés sur deux rangées ordonnées, attendant le 30e membre du club exclusif.

Le temps qu’il faudra à Srettha Thavisin pour les rejoindre fait l’objet de nombreuses spéculations à travers le pays. Même les spéculateurs les plus généreux lui accordent deux ans de mandat, soit seulement la moitié d’un mandat complet de quatre ans. Les plus sceptiques estiment qu’il sera contraint de démissionner d’ici mi-2024 en cas d’échec de sa politique phare de relance économique.

Source link