Le 15 octobre, un médicament générique issu du Viagra sera mis en vente en Thaïlande pour le quart du prix de l’original.

Appelée Sidagra, la variante thaïlandaise du Viagra a été mise au point par l’Organisation pharmaceutique gouvernementale (GPO). Le Bangkok Post indique que l’agence nationale responsable de l’alimentation et des médicaments a donné son accord pour la production du Sidagra, qui contiendra du citrate de Sildéfanil, la substance comprise dans la fabrication du Viagra. Le brevet du Viagra détenu par le laboratoire américain Pfizer a expiré en 2011.

En Thaïlande, une tablette de Viagra de 100 mg coûte 200 bahts (5 euros). Le médicament générique sera vendu 45 bahts (1,10 euros) pour 100 mg et 25 bahts (60 centimes) pour la version 50 mg. Des contrefaçons de qualité douteuse voire de purs placebos foisonnent sur les marchés ou dans les artères touristiques de Bangkok, Phuket ou Pattaya. Elles sont proposées pour environ 100 bahts (2,50 euros).

Pas peu fier, Witit Artavatkun, directeur du GPO, a confié au Nation les ambitions de son service en lançant le Sidagra : «La vente du médicament générique à un coût très bas va aider à combattre les médicaments contrefaits, va donner de l’espoir à ceux qui ne peuvent se payer des médicaments jusque-là trop onéreux et va s’adresser aux besoins croissants d’une population qui vieillit.»  Le Viagra reste principalement prescrit pour les troubles de l’érection.

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

Thaïlande : marée rouge à Bangkok en souvenir de 2010

Des dizaines de milliers de Chemises rouges ont occupé le quartier commercial de Bangkok à l’occasion du deuxième anniversaire de la répression meurtrière du 19 mai 2010.

Thaïlande : la reine Sirikit donne 20 millions de bahts aux victimes de 2010

L’aide de camp adjoint de la reine de Thaïlande a indiqué que celle-ci avait donné 20 millions de bahts aux victimes des affrontements de 2010 dans le quartier de Bon Kai, à Bangkok.

Chronique de Thaïlande : toutes les saveurs de la fadeur

Il est, parmi tant d’autres choses, un élément particulièrement déconcertant pour les Européens qui passent un certain temps en Thaïlande – un trait qu’il faut bien sûr se garder de généraliser, mais que l’on trouve suffisamment fréquemment pour le relever.