jeudi, octobre 18, 2018

L’ONU évoque des « éléments de génocide » contre les Rohingya en Birmanie

Le haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme a estimé, mardi 5 décembre, qu’il existait des « éléments de génocide » visant les Rohingya en Birmanie. Cette déclaration marque une nouvelle étape franchie par les Nations unies dans la condamnation des violences infligées aux membres de cette communauté musulmane.

« Considérant la discrimination systématique dont sont victimes les Rohingya (…) les tortures ou mauvais traitements (…) les déplacements forcés et la destruction systématique des villages (…) est-ce que quelqu’un peut nier la présence possible d’éléments de génocide ? », a ainsi demandé Zeid Ra’ad Al Hussein, lors d’une session spéciale du Conseil des droits de l’homme à Genève.

Source link

Laisser un commentaire

Must Read