A Kyotographie, une digue contre le Pacifique

Que retient-on de Fukushima ? Un tremblement de terre, un tsunami, un accident nucléaire, 22 000 morts et disparus, une catastrophe écologique. C’était le 11 mars 2011. On parle moins de l’après, par exemple de ce projet démesuré, entrepris il y a trois ans, pour protéger et rassurer ceux qui sont restés sur une côte magnifique mais qui fait peur : la construction par l’Etat et trois préfectures, en front de mer, d’une digue de béton discontinue sur près de 400 km, et qui sera achevée autour de 2020, pour un coût estimé autour de 10 milliards d’euros.

Nous n’avons pas vu cette digue. Nous l’avons vue sur une quarantaine de photographies qui forment…

Source link

Laisser un commentaire