jeudi, octobre 18, 2018

A Pékin, Macron est une vedette… et un dirigeant européen de plus

« S’organiser » avec l’Australie et l’Inde pour obtenir de la Chine « un respect total » de la réciprocité dans les relations économiques et commerciales avec Pékin, et garantir la liberté de circulation navale et aérienne dans la zone indo-pacifique. Le nouvel axe Paris-Delhi-Canberra évoqué par le président Emmanuel Macron lors de sa visite en Australie, début mai, pour « préserver un développement qui repose sur des règles » et éviter une « hégémonie » n’a pas laissé indifférent le principal intéressé.

Pékin a vivement réagi, par la voix du Global Times, le quotidien qui fait office de porte-parole nationaliste de la diplomatie chinoise. Dans son éditorial du 3 mai, il affirme que « la seule…

Source link

Laisser un commentaire

Must Read