Conflit au Haut-Karabakh : Lika Zakaryan, la « voix » de Stepanakert

« Je suis née à la fin de la guerre… » Lika Zakaryan soupèse à sa juste valeur, avec un fatalisme teinté d’ironie, l’étrangeté de prononcer cette phrase dans Stepanakert bombardée depuis trois semaines. Etre née au Haut-Karabakh en 1994, après une dévastatrice guerre de six ans entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui s’était achevée sans accord de paix, c’est grandir en présumant que la guerre peut revenir un jour ou l’autre. Lika corrige : elle ne présumait pas, elle « savai[t] » qu’elle vivait « dans une zone de guerre ».

La blogueuse de 26 ans, qui a étudié les sciences politiques – avec une spécialisation sur les conflits armés – avant de devenir journaliste, fut toutefois « prise par surprise », comme tous les habitants du Haut-Karabakh, par l’attaque azerbaïdjanaise du 27 septembre. Si les…

Source link

Laisser un commentaire