Le Haut-Karabakh, une victoire en demi-teinte pour la Turquie

Devant le groupe parlementaire de son parti, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a joué dans le registre de l’émotion, mercredi 11 novembre, pour saluer l’accord conclu l’avant-veille au soir par l’Arménie et l’Azerbaïdjan, sous l’égide de la Russie, qui met fin à quarante-quatre jours de combats meurtriers pour la possession du Haut-Karabakh et consacre une victoire militaire azerbaïdjanaise. « Nous, la Turquie et le peuple turc, avons ressenti dans notre cœur depuis vingt-huit ans, avec nos frères azerbaïdjanais, cette douleur de l’occupation. La joie de nos frères azerbaïdjanais est notre joie, leur fierté est notre fierté », a proclamé le chef de l’Etat turc.

La presse progouvernementale était à l’unisson de son dirigeant, célébrant dans ses manchettes : « Un poing de fer, une victoire totale », selon le…

Source link

Laisser un commentaire