En Zambie, la dette « cachée » vis-à-vis de la Chine

Quelques jours à peine après avoir remporté l’élection présidentielle en Zambie du 12 août 2021, Hakainde Hichilema a découvert un « trou plus gros que prévu » dans les finances du pays. Ce « trou » de la dette engloutissait près de 40 % des recettes fiscales jusqu’à ce que le pays se déclare en défaut de paiement à l’automne 2020. Le nouveau président, élu en août sur fond de colère sociale et de hausse des prix, a désormais la délicate mission de renégocier la dette extérieure, dont le tiers serait détenu par la Chine.

Premier défi : retrouver toutes les dettes, y compris celles qui se sont égarées. Un ministère a peut-être emprunté de l’argent à un créancier chinois sans prévenir personne au gouvernement, comme cela arrive parfois, ou l’Etat va peut-être découvrir, à la suite d’un défaut de paiement…

Source link

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

Mer de Chine du sud : un potentiel explosif, selon l’Asean

En quittant le secrétariat général de l’Asean après un mandat de cinq ans très actif, Surin Pitsuwan a une inquiétude : le contentieux en mer de Chine du Sud.

Que fait la Chine pour arrêter la nouvelle épidémie de COVID-19 à Pékin?

BEIJING: Plus de 1 000 vols ont été annulés, les écoles fermées…

La bataille de Hlaing Thar Yar, tournant du mouvement de résistance en Birmanie

De la fumée s’échappe encore des cendres des barricades marquant l’entrée de…