La Corée du Nord exclut tout rapprochement avec le Sud

La grand-messe nord-coréenne de fin d’année est finie. La réunion plénière du comité central du Parti du travail de Corée, au pouvoir à Pyongyang, s’est achevée samedi 30 décembre après cinq jours au cours desquels ont été décidées les orientations stratégiques du pays, dont celle de lancer trois nouveaux satellites espions, qui montre une volonté croissante de se confronter à la Corée du Sud.

« La tâche de lancer trois satellites de reconnaissance supplémentaires en 2024 a été déclarée », fait savoir l’agence officielle KCNA. Après deux échecs successifs en mai et en juin, la Corée du Nord a mis en orbite avec succès en novembre son premier satellite d’observation militaire. Le régime a depuis affirmé qu’il fournissait des images des principaux sites militaires américains et sud-coréens, sans toutefois montrer ces…

Source link