Catégories
Asie Inde

« La fin de la junte est proche » sur fond de capitulations massives, selon le gouvernement fantôme du Myanmar

La fin de la junte est proche dans un contexte de désertions massives et de redditions des troupes de la junte, a déclaré lundi le gouvernement fantôme du Myanmar.

«Nous avons assisté à des désertions massives et à des redditions de soldats du conseil militaire sans précédent dans l’histoire militaire… En les regardant, on peut dire que la fin du conflit [junta] le conseil militaire est proche », a déclaré Duwa Lashi La, président par intérim du gouvernement d’unité nationale (NUG) lors de son discours du nouvel an.

« Les troupes de la junte sont confrontées quotidiennement à une situation dans laquelle leurs soldats se rendent ou sont capturés lors de combats », a déclaré le chef par intérim, ajoutant que 550 soldats de la junte militaire se sont rendus lors de l’opération 1027 menée par l’Alliance anti-junte des Trois Fraternités du Nord.

Il a également cité une déclaration de l’Union nationale Karen, ou KNU, selon laquelle plus de 18 000 soldats du conseil militaire ont été tués dans les zones contrôlées par la KNU depuis le coup d’État.

Le discours du président par intérim intervient quelques jours après une intense bataille entre l’armée d’Arakan (AA) anti-junte et les troupes de la junte dans le canton de Paletwa, dans l’État de Chin, le 29 décembre 2023.

À la suite de la bataille, plus de 80 soldats de la junte militaire ont traversé la frontière et ont fui vers l’État indien du Mizoram, selon les habitants de Paletwa.

Le journal United News of India (UNI), basé en Inde, a rapporté le même jour que 83 soldats de la junte sont entrés dans le village de Tuisenlang, à la frontière entre le Mizoram et le Myanmar.

UNI a déclaré que les soldats de la junte seraient renvoyés au Myanmar, notant qu’il y a eu quatre cas en novembre et décembre de l’année dernière où des soldats de la junte se sont enfuis vers l’État indien du Mizoram.

Les troupes de la junte qui ont fui vers l’État indien du Mizoram, le 29 décembre 2023 (Citizen Journalist)

Un habitant de Paletwa qui a souhaité rester anonyme par crainte de représailles a déclaré jeudi dernier à Radio Free Asia que les troupes du conseil militaire avaient fui du côté du Mizoram, entièrement armées.

L’habitant a ajouté qu’il ne pouvait toutefois pas confirmer si les soldats de la junte avaient été rapatriés au Myanmar.

Mardi, le conseil militaire de la junte n’avait fait aucun commentaire sur les soldats ayant fui vers l’Inde.

Aung Cho, porte-parole du conseil de la junte pour l’État Chin et secrétaire de l’État Chin, n’a pas non plus répondu par téléphone aux demandes de renseignements de RFA.

Traduit par RFA birman. Edité par Taejun Kang et Elaine Chan.

Source


En savoir plus sur Info Asie

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur Info Asie

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading