Alice Ekman, sinologue : « La Chine pourrait lancer une offensive juridique contre Taïwan »

Si Pékin multiplie les pressions militaires et économiques sur Taïwan, les autorités chinoises pourraient aussi jouer une autre carte dans les prochaines années, souvent sous-estimée : celle du droit. Les analyses et scénarios sur une potentielle offensive militaire de la Chine sont légitimes, dans un contexte de multiplication des incursions aériennes et maritimes de son armée dans le détroit de Taïwan.

Ils ne doivent cependant pas faire oublier que Pékin a d’autres options, moins risquées et coûteuses qu’une invasion, pour soutenir ses objectifs : économiques d’abord, avec la volonté continue de présenter le marché chinois comme incontournable pour la croissance de Taïwan ; et, en parallèle, les menaces fréquentes d’un renforcement des sanctions commerciales – comme ce fut le cas encore à la fin décembre.

Source link