vendredi, juillet 20, 2018
Un sondage mené par PricewaterhouseCoopers (PwC) auprès de PDGs des pays et régions membres de l'APEC révèle que 68% des sondés prévoient d'augmenter leurs investissements en Chine.
Publié le 10 décembre, l’un des rapports les plus crédibles sur l’état du monde donne la vedette à l’Asie, avec la Chine comme locomotive. Prudence…
La fermeture fin 2012 de la chaine d’assemblage de Ford représente un revers pour la relance de l’industrie aux Philippines. Raison avancée : un marché trop étroit.
Hillary Clinton se rend à Hanoi et à Vientiane pour y discuter commerce et investissements avant de réunir, à Siem Réap, des hommes d’affaires américains.
La croissance a été de 4% pendant le premier trimestre de 2012, contre 5,84% pendant la même période de 2011. Une déconvenue.
La mégapole méridionale (8 huit millions d’habitants sur 96 millions) demeure la locomotive d’une économie vietnamienne dans une phase de croissance délicate.
Les graves difficultés de la zone euro contribuent à reporter l’idée d’une monnaie unique dans la zone Asean. Et à la reporter pour un bon bout de temps.
Les capitaux étrangers reviennent aux Philippines, en particulier ceux des Japonais. Ce signe est encourageant dans un pays encore bien fragile.