Première livraison historique d’une usine de liquéfaction du charbon

Des travailleurs installent une grue pour une usine de liquéfaction du charbon du groupe Shenhua Ningxia Coal Industry, à Yinchuan dans la région autonome du Ningxia. [Photo : China Daily]

 

Cette usine de liquéfaction du charbon est la plus grande de son genre au monde.

Avec une capacité de production annuelle de plus de quatre millions de tonnes de carburant, la plus grande usine de liquéfaction de charbon au monde a effectué sa première livraison mercredi à Yinchuan, dans la région autonome du Ningxia.

Cette usine est le résultat de 39 mois de construction et d’un investissement de 44 milliards de yuans (6,05 milliards d’euros), avec un investissement total estimé à 55 milliards de yuans, selon le groupe Shenhua Ningxia Coal Industry, un filiale du géant de l’énergie Shenhua Group.

Même si la productivité est relativement faible comparée à la demande nationale chinoise en carburant – qui pourrait atteindre les 610 millions de tonnes d’ici 2020 – les analystes estiment que ce projet est une étape clé dans les efforts de sécurité énergétique du pays et la restructuration économique du Ningxia.

« L’aboutissement de ce projet est une réalisation substantielle pour la Chine, dans l’optimisation de ses réserves énergétiques stratégiques, a indiqué Yang Yuzhuo, le PDG de Shenhua.

Cela signifie également que les capacités de la Chine dans la production d’équipements et l’intégration ont atteint un niveau supérieur. »

La Chine présente d’importantes ressources en charbon, mais peu de gaz et de pétrole. En 2015, plus de 60 % de ses besoins en brut ont dépendu de ses importations.

Zuo Qianming, analyste en chef pour le secteur houiller chez Cinda Securities, estime que la technologie de liquéfaction du charbon a plus d’importance pour la sécurité énergétique de la Chine, que pour sa rentabilité : « Si les cours internationaux du pétrole s’envolent, la Chine aura assuré ses arrières pour sa demande nationale. »

L’usine utilise le procédé de liquéfaction, qui implique la gazéification du charbon en monoxyde de carbone et en hydrogène, puis une conversion en hydrocarbures liquides.

Celle-ci consommera près de 20 millions de tonnes de charbon par an et produira 2,73 millions de tonnes de diesel, 1 million de tonnes de naphte et 340 000 tonnes de gaz de pétrole liquéfié.

« Nos technologies sont à la pointe au niveau mondial de bien des façons, nous permettant ainsi de construire des usines à grande échelle, explique Yao Min, le directeur général adjoint de Shenhua Ningxia. Les technologies et les équipements conçus en Chine nous aideront à faire diminuer les coûts et à faire augmenter les profits. »

Source link

Laisser un commentaire

Must Read