Un nouveau destroyer chinois qualifié d'un des plus puissants du monde

La Chine a lancé mercredi à Shanghai un nouveau destroyer développé sur son territoire, marquant une nouvelle étape dans la construction d’une force navale puissante et moderne, selon la Marine de l’Armée populaire de libération (APL).

La cérémonie de lancement s’est tenue mercredi au chantier naval Jiangnan de la China State Shipbuilding Corp, en présence du général Zhang Youxia, responsable du développement de l’équipement pour la Commission militaire centrale.

Le navire est le premier destroyer à missiles guidés de nouvelle génération de la Chine, avec un déplacement complet d’environ 10 000 tonnes. Il sera équipé de nouveaux types de défense aérienne, de défense antimissile et d’armes anti-navires et anti-sous-marins, a indiqué la Marine dans un communiqué de presse, sans offrir davantage de détails.

Les ingénieurs vont prochainement tester et ajuster l’équipement monté sur le navire et continuer à installer d’autres appareils. Le navire effectuera alors des essais d’amarrage et de navigation, précise le communiqué.

Bien que la Marine n’ait pas encore révélé à quelle classe appartient le nouveau destroyer, des observateurs estiment que c’est un Type 055, et le qualifient déjà d’un des plus grands et des plus puissants de cette classe au monde.

Actuellement, le plus grand et le plus puissant navire de combat de surface de la Marine est le destroyer Type 052D, qui a un déplacement total de près de 7000 tonnes et qui possède 64 cellules de lancement vertical capables de tirer différents types de missiles.

Yin Zhuo, directeur du Comité de consultation d’experts de la Marine de l’APL, a déclaré plus tôt que la Chine était en train de développe le destroyer Type 055, qui est capable de transporter plus de 100 cellules de lancement vertical.

Zhang Junshe, chercheur à l’Institut de recherche sur les études militaires maritimes de l’APL, a indiqué que le déploiement du navire dans un proche avenir marquera la première fois que la Marine dispose d’un destroyer de 10 000 tonnes.

La dernière version de la classe « Arleigh Burke » des Etats-Unis, qui est la plus grande famille de destroyers du monde, a un déplacement complet de 9800 tonnes. La classe « Sejong the Great » de la Corée du Sud fait 11 000 tonnes alors que la classe japonaise « Atago » fait elle 10 000 tonnes.

Par rapport à d’autres destroyers de la Marine, le Type 055 a une plus grande puissance de feu, une capacité d’information plus élevée et de meilleures capacités de reconnaissance et d’alerte précoce, a fait savoir le général Zhang.

Il a indiqué que le Type 055 améliorerait considérablement la capacité opérationnelle à long terme de la Marine, et que de tels navires joueront un rôle majeur dans les groupes de combat des transporteurs du pays.

Cao Weidong, autre chercheur de l’Institut, a déclaré qu’un destroyer de Type 055 peut également être une bonne plateforme de défense antimissile, car il peut transporter et lancer les intercepteurs de missiles avancés chinois, élargissant ainsi de manière efficace le réseau de défense antimissile du pays.

Mercredi également, la China Shipbuilding Industry Corp, une autre entreprise publique de défense en contrat avec l’APL, a annoncé avoir lancé lundi un nouveau destroyer à missiles guidés au chantier naval de Dalian, dans la province du Liaoning. Bien que la société n’ait pas donné la classe de ce nouveau navire, les médias chinois ont rapporté que ce serait le 13e destroyer de Type 052D du pays. La Marine a commandé cinq Type 052D.

A la fin du mois d’avril, la nation a lancé au chantier naval de Dalian son premier porte-avions développé entièrement en Chine. Le transporteur est actuellement en cours d’installation d’équipements et de test.

A l’heure actuelle, la Marine ne dispose que d’un seul porte-avions, le CNS Liaoning, qui est un navire réaménagé de l’ère soviétique.

Source link

Laisser un commentaire

Must Read