jeudi, octobre 18, 2018

Face au Cambodge, la Corée du Sud l’emporte à l’ONU

Séoul a obtenu un siège de membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. Le Cambodge, qui disputait ce siège, devra attendre un autre tour.

Le score a été très net : lors du vote, le 18 octobre, de l’Assemblée générale de l’ONU, la Corée du Sud a obtenu 149 voix sur 193 et le Cambodge s’est retrouvé sur la touche. Le troisième candidat à ce siège de membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, le Bhoutan, avait été éliminé au 1er tour. Le Cambodge a beau présider, en 2012, l’Asean et accueillir en novembre à Phnom Penh un sommet auquel doivent participer les dirigeants américain, chinois et russe, ses chances de l’emporter face à la Corée du Sud semblaient, dès le départ, limitées.

Cinq sièges étaient à renouveler, selon le site Cambodia Herald, et les scores ont tous été sans ambiguïté. Les quatre autres élus sont l’Argentine (182 voix), le Ruanda (141), l’Australie (140) et le Luxembourg (131). Les cinq partants, dont le mandat prend fin en décembre 2012, sont l’Afrique du Sud, la Colombie, l’Allemagne, l’Inde et le Portugal. Le mandat de deux ans des cinq autres membres non-permanents du Conseil ne se terminera que fin 2013 (Azerbaïdjan, Guatemala, Pakistan, Togo et Maroc). En plus de ses dix-membres non-permanents, le Conseil de sécurité de l’ONU compte cinq membres permanents, avec droit de veto (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie).

Laisser un commentaire

Must Read