mercredi, décembre 12, 2018

Nipah, le virus qui affole l’Inde

Dix personnes sont décédées en moins de deux semaines en Inde du virus Nipah. Moins connu qu’Ebola, il a pourtant un taux de mortalité équivalent et fait partie des candidats les plus dangereux pour une prochaine épidémie majeure, d’après l’OMS.

Dix morts en moins de deux semaines, une centaine de personnes placées en quarantaine et des villages isolées du reste du monde. La région du Kerala, en Inde, est en alerte depuis l’apparition d’un virus particulièrement virulent : le Nipah.

Peu connu en Europe, il figure pourtant dans le top 10 des maladies susceptibles de créer la prochaine épidémie majeure, d’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS). “Le virus Nipah a un taux de mortalité similaire à Ebola”, indique Sonia Longhi, spécialiste des macromolécules biologiques au CNRS, contactée par France 24. Il tue, en moyenne, sept patients infectés sur dix et certaines souches, encore plus virulentes, sont mortelles dans 90 % des cas. “Il n’existe ni vaccin, ni traitement et…

Source : France24

Laisser un commentaire

Must Read