Sommet Trump - Kim : l'ombre de la Chine

Le sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un met en lumière un acteur décisif : la Chine. Alliée de la Corée du Nord, Pékin entend être partie prenante à tout hypothétique traité de paix, et profiter en outre de la rupture de Washington avec le G7.

C’est à bord d’un avion chinois que Kim Jong-un est arrivé dimanche 10 juin à Singapour en vue de sa rencontre avec Donald Trump. Un détail qui n’est pas anodin car la Chine entend littéralement garder sous son aile le jeune dirigeant nord-coréen, au moment où celui-ci s’apprête à engager une négociation à l’issue incertaine avec le président américain.

Interrogée, la diplomatie chinoise s’est bornée à préciser que la demande de transport émanait de Pyongyang et qu’une « compagnie aérienne chinoise (avait) offert ses services ». Mais par ce symbole, Pékin a aussi pu vouloir se rappeler au…

Source : France24

Laisser un commentaire