vendredi, novembre 16, 2018

Présidentielle turque : comment l’opposition a déjoué le blackout médiatique

La plupart des médias turcs étant contrôlés par le pouvoir ou les partisans du président Erdogan, l’opposition a été contrainte de trouver des moyens ingénieux, souvent amusants, pour faire entendre sa voix avant les élections du 24 juin.

Lorsque l’image d’un homme rasé de près, vêtu d’un costume noir, apparaît soudain sur l’écran géant devant lequel est massée une foule, l’ambiance devient brusquement électrique. En ce dimanche 17 juin, les participants du meeting de campagne organisé dans la ville de Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie, agitent des drapeaux pourpres et verts du HDP (Parti démocratique des peuples, pro-kurde), en scandant : « Selo ! Selo ! », le surnom de Selahattin Demirtas, candidat à la présidentielle du 24 juin.

Sourire en coin, le leader kurde débute son discours préenregistré : « Chers frères et sœurs, les belles personnes de mon pays, je vous salue avec mes sentiments les plus chaleureux, avec amour, ardeur et nostalgie ». « Je suis malheureusement…

Source : France24

Laisser un commentaire

Must Read