Depuis le Liban, Carlos Ghosn dénonce un système judiciaire japonais "partial"


L’ex-patron de Renault et Nissan s’est rendu à Beyrouth, au Liban, fuyant le Japon où il était assigné à résidence. Il cherche, selon lui, à échapper à l'”injustice et la persécution politique” du système judiciaire japonais. Son avocat se dit “abasourdi” et affirme n’avoir eu aucun contact avec son client depuis son départ.

Source : France24

Laisser un commentaire

You May Also Like

Pakistan : Imran Khan prête serment comme Premier ministre

Le nouveau Premier ministre du Pakistan, Imran Khan, a prêté serment lors…

Dissidents du Vietnam : la justice frappe à nouveau très fort

Quatorze jeunes chrétiens ont été condamnés à de lourdes peines, le 9 janvier, pour «propagande» contre le régime ou tentative de «renverser» le gouvernement.

Le Parlement de Birmanie s’en prend à un blogueur

Un comité d’enquête est formé pour prendre des mesures contre un blogueur critique envers le comportement des parlementaires.

Chronique de Thaïlande : petit manuel de la corruption (II)

De nombreuses techniques de corruption, plus ou moins sophistiquées, gangrènent le secteur public et le monde politique thaïlandais. Avec un impact désastreux sur la société.