Depuis le Liban, Carlos Ghosn dénonce un système judiciaire japonais "partial"

L’ex-patron de Renault et Nissan s’est rendu à Beyrouth, au Liban, fuyant le Japon où il était assigné à résidence. Il cherche, selon lui, à échapper à l' »injustice et la persécution politique » du système judiciaire japonais. Son avocat se dit « abasourdi » et affirme n’avoir eu aucun contact avec son client depuis son départ.

Source : France24

Laisser un commentaire

Must Read