Haut-Karabakh : Emmanuel Macron dénonce l'envoi de "jihadistes" syriens, "une ligne rouge franchie"


« Une ligne rouge est franchie » dans le Haut-Karabakh, a déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi Emmanuel Macron. Le président français a dénoncé l’envoi de jihadistes syriens vers la région séparatiste, où des affrontements violents continuent de faire des morts. L’Arménie se dit prête à discuter avec l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe pour rétablir un cessez-le-feu.

Source : France24

Laisser un commentaire