En Inde, frappée de plein fouet par la crise sanitaire, des millions d’emplois ont été détruits depuis mars. Parmi les plus touchés, les travailleurs qualifiés tels que les ingénieurs ou les professeurs, forcés de retourner dans leur village d’origine et d’accepter des travaux manuels. Pour cela, ils passent par un programme gouvernemental qui leur garantit 100 jours de travail. A l’origine destiné à lutter contre la pauvreté dans le monde rural, ce programme est devenu le symbole du rêve brisé de millions d’Indiens qui espéraient gravir les échelons sociaux.

Source : France24

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

Covid-19 en Chine : la situation à Pékin jugée "extrêmement grave"

Devant la résurgence de l’épidémie du nouveau coronavirus à Pékin, le porte-parole…

Inde : la guerre des vaches sacrées

Alors que les Indiens sont appelés aux urnes pour élire leurs députés,…