skip to Main Content
Thaïlande : Un Sorcier-tatoueur Franchit La Ligne Jaune

Thaïlande : un sorcier-tatoueur franchit la ligne jaune

Un sorcier du nord-est de la Thaïlande a été arrêté à cause des bagarres que son art provoquait entre ses disciples.

Ajarn Ton, de son vrai nom Boonyong Luangjumpol, s’était fait une solide réputation de médium, de sorcier et de tatoueur dans son village de la province de Kalasin (nord-est de la Thaïlande). Ses potions d’amour étaient vantées. Surtout, ses tatouages, exécutés à l’aide d’une petite lance de fer dont la pointe était trempée dans l’encre, protégeaient, selon ses adeptes, des balles ainsi que des coups d’épée et de bâtons. Les disciples du médium ont voulu, toutefois et à de nombreuses reprises, tester l’efficacité de cette protection en s’affrontant dans de farouches combats à mains nues et à coups de bâtons, souvent à l’occasion de festivals traditionnels ou religieux.

Devant la colère des voisins et le grand nombre d’adolescents blessés, la police a fini par lancer le 5 novembre un raid sur l’antre du sorcier. Au lieu de statuettes religieuses et d’amulettes, ils ont déniché, selon le quotidien Bangkok Post, un « petit arsenal » : 9 pistolets, 18 épées et 121 cartouches. Le médium ne s’est pas démonté, affirmant que ses clients, habituellement des jeunes sans le sou, avaient l’habitude de le payer en lui donnant une arme et qu’il ne savait pas qu’il était illégal de détenir des armes à feu sans permis. Ajarn Ton et son assistant ont été placés en détention provisoire et inculpés de possession d’armes à feu sans permis.

Arnaud Dubus

Arnaud Dubus

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Close search

Panier

Back To Top