Les tigres asiatiques : disparus ou menacés de disparition

Sur les huit espèces de tigres asiatiques, trois sont disparues. Les cinq autres sont menacées de disparition.

Sur les huit espèces de tigres asiatiques, trois sont disparues. Les cinq autres sont menacées de disparition.

Plus de cent mille tigres étaient encore en liberté sur notre planète au début du XX° siècle. Il n’en reste plus que 3.500 de nos jours. Les autres sont en captivité, ce qui est considéré comme l’un des moyens de préserver certaines espèces. Près de Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande, se trouve le «Royaume des tigres», centre d’élevage financé par les visiteurs et où naissent une quinzaine de bébés tigres chaque année.

En Indonésie, le tigre de Bali, l’espèce la plus petite, a disparu dans les années 1940. Celui de la Caspienne est porté disparu depuis les années 1970. C’est également le cas du tigre de Java, qui n’a plus été repéré depuis quatre décennies sur une île, il est vrai, surpeuplée.

Parmi les cinq espèces encore en liberté en Asie figure le tigre de Chine, dont on évalue la population dans une fourchette de 20 à 40 bêtes. Le tigre de Sibérie – le plus impressionnant, certains mâles pesant 300 kilos – est également menacé : 400 environ sont encore en liberté et 700 en captivité. Il resterait, en liberté, un millier de tigres du Bengale, entre 400 et 500 tigres de Sumatra et moins de 1.500 tigres d’Indochine, répartis entre le Cambodge, le Laos, la Malaisie, la Thaïlande et le Vietnam.