JO 2018 : une cérémonie d'ouverture placée sous le signe de la paix entre les deux Corée

Pour son message de paix, Pyeongchang a sorti la grosse artillerie : une reprise du tube Imagine de John Lennon, avec l’espoir un peu fou que les JO contribuent à réunifier les deux Corée. Quelques minutes plus tôt, les athlètes des deux pays ont défilé ensemble, ovationnés par 35 000 spectateurs. Dans les tribunes , le président sud-coréen serre la main de la sœur de Kim Jong-un. Les deux pays sont toujours officiellement en guerre depuis 1950.

La politique s’invite aux Jeux olympiques

L’éventuel réchauffement des relations entre les deux Corée a peut-être inspiré l’unique athlète des Tonga, apparu torse nu, tout comme les athlètes des Bermudes en bermudas. Les Français ont suivi leur porte-drapeau Martin Fourcade, à 48 heures de son entrée en compétition. La patineuse star Kim Yu-na a ensuite allumé la flamme olympique. On retiendra aussi les deux hockeyeuses originaires du Nord et du Sud, engagées dans la même équipe. Un hymne à la paix très appuyé.

Le JT
Les autres sujets du JT

Source link

Laisser un commentaire