jeudi, octobre 18, 2018

Indonésie : plus de 70 000 personnes sans domicile après le séisme

Dans des abris de fortune, ils manquent de tout. Trois jours après le séisme meurtier qui a secoué l’île indonésienne de Lombok, plus de 70 000 personnes se retrouvent sans domicile, manquant de nourriture, d’eau potable et de médicaments, ont fait savoir les autorités, mercredi 8 août. Le tremblement de terre de magnitude 6,9 survenu dimanche soir a tué au moins 105 Indonésiens, selon un bilan officiel, et 236 personnes ont été sérieusement blessées. 

« Le nombre de victimes continue d’augmenter. Plus de 70 000 personnes ont été évacuées et des dizaines de milliers de maisons ont été détruites », a déclaré mercredi un porte-parole de l’Agence nationale de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho.

« Détruits à presque 100% »

Dans certaines parties de l’île de Lombok, des villages ont été presque entièrement détruits. « Certains villages que nous avons visités sont détruits à presque 100%, toutes les maisons se sont effondrées, les routes sont fissurées et les ponts se sont écroulés », a ainsi rapporté un porte-parole de la Croix-Rouge indonésienne, Arifin Muhammad Hadi.

Des abris de fortune ont été aménagés au bord de routes ou dans des rizières, mais de nombreux agriculteurs sont réticents à l’idée de quitter leurs maisons endommagées et d’abandonner leur cheptel. 

Avec l’aide du gouvernement et d’ONG internationales, les autorités locales ont donc commencé à organiser l’acheminement d’aide aux sinistrés, mais les équipes de secours éprouvent des difficultés à atteindre certaines zones, car les routes sont endommagées dans le nord et l’est de Lombok,…

Source link

Laisser un commentaire

Must Read