dimanche, novembre 18, 2018

En direct du monde. Aux Philippines, Boracay "l'île fosse septique" rouvre aux touristes

L’île de Boracay, aux Philippines, le 26 avril 2018, jour de sa fermeture aux touristes. (NOEL CELIS / AFP)

Après six mois de fermeture pour cause de pollution et une grande opération de nettoyage, l’île paradisiaque de Boracay, aux Philippines, qui avait été transformée en quasi « fosse septique », rouvre aux touristes. Ces derniers devront se tenir à carreau : cela commence avant même de pouvoir fouler le sable de Boracay, puisque les autorités ont décidé de plafonner le nombre de touristes à 19 000, soit deux fois moins qu’avant, pour l’ensemble de l’île qui s’étend sur 10 km2 seulement.

D’autres règles ont vu le jour : interdiction de jeter ses détritus sous peine d’amende voire d’arrestation, ou de consommer de l’alcool sur White Beach. L’interdiction de fumer n’est pas nouvelle et concerne tous les lieux publics aux Philippines depuis plus d’un an. Egalement supprimés, les casinos et la beach party annuelle du 1er mai. Si les autorités assurent qu’il sera toujours possible de faire la fête à Boracay, voilà beaucoup de changements pour l’île adulée par les plus fêtards.

Du côté des hôtels, après des années de développement balnéaire à un rythme effréné, cette fois le gouvernement philippin se montre inflexible : en l’absence d’autorisation à la fois du ministère de l’environnement et du tourisme, les établissements ont interdiction de rouvrir.

« Raccordement au réseau d’eau en cours »

Sur la plage de White Beach, dont le paysage de carte postale a fortement contribué à hisser les plages philippines parmi les plus belles au monde, pas mal d’hôtels, certains de grand…

Source link

Laisser un commentaire

Must Read