mercredi, décembre 12, 2018

En Thaïlande, les moines bouddhistes sont rendus obèses par l'afflux d'offrandes sucrées

Chaque jour, des milliers de moines bouddhistes font la tournée des offrandes à travers la Thaïlande. Les boissons sucrées et gâteaux industriels qu’ils récoltent les rendent souvent obèses, un phénomène devenu un vrai problème de société dans le royaume. Les moines sont plus de 300 000 dans ce pays majoritairement bouddhiste de près de 70 millions d’habitants.

La tradition de faire des offrandes en nature aux moines est très ancrée en Thaïlande. Mais le classique bol de riz s’est transformé en paniers de « junk-food », des chips aux boissons énergétiques. Les scandales de moines menant grand train ou détournant de l’argent à des fins personnelles n’ont pas découragé les fidèles de leur faire des dons, considérés comme de bonnes actions portant chance.

Jusqu’à 48% d’obèses chez les moines interrogés

Ce goût pour des offrandes trop grasses, trop sucrées ou trop salées donne des taux de diabète et d’hypertension au sein du clergé bouddhiste qui affolent les autorités sanitaires. Selon une étude réalisée cette année dans le nord-est de la Thaïlande, l’un des pays les plus touchés par l’obésité en Asie, sur plus de 3 500 moines examinés, 15% étaient obèses. Pire, d’après une étude menée par l’université Chulalongkorn de Bangkok, 48% des moines interrogés sont obèses, plus de 40% ont trop de cholestérol, près de 25% font de l’hypertension et 10% sont diabétiques.

« Avant de venir ici et de me mettre au régime, je pouvais à peine marcher 100 mètres sans me sentir fatigué », explique ainsi à l’AFP Pipit Sarakitwinon, venu faire un check-up dans un hôpital…

Source link

Laisser un commentaire

Must Read