Taïwan : des "gilets jaunes" manifestent lors du Nouvel An

La présidente de l’île de Taïwan Tsaï Ing-wen assiste à la levée du drapeau lors de la cérémonie du Nouvel An au palais présidentiel quand la célébration est interrompue par une centaine de manifestants infiltrés.

Comme en France, ils portent un gilet jaune et réclament une réforme fiscale. Ces contestataires militent depuis trois ans pour défendre les intérêts d’un leader religieux fraudeur fiscal.

Mouvement pacifique

“Le président Macron a répondu positivement au mouvement des gilets jaunes en France et lancé des réformes”, a déclaré Jacklyn Chang, une étudiante. “Nous espérons aussi que la présidente Tsaï nous écoutera.”

Aujourd’hui, les revendications sont plus larges. Les “gilets jaunes” taïwanais demandent une baisse des taxes pour les plus défavorisés.

À la différence du mouvement français, le mouvement taïwanais est notamment toujours demeuré pacifique et organisé derrière une hiérarchie avec des leaders clairement identifiés.

Source link

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

Asie : le Cambodge sur la voie de la dictature

Chronique d’une victoire annoncée. Au pouvoir depuis trente-trois ans déjà, Hun Sen,…

Musique, chirurgie esthétique et politique : comment la Corée du Sud a conquis le monde avec sa K-Pop

Après des années à produire à la chaîne des girls et boys…

Vietnam : bienvenue au "marché des cœurs brisés"

Vieilles lettres d’amour, cartes d’anniversaire, accessoires divers, bienvenue au marché des anciens…