Cash Investigation du mardi 5 février 2019

Le thon en boîte est l’un des produits phares des cuisines : 8 ménages sur 10 en achètent chaque année. C’est bon, facile à cuisiner et plutôt peu cher. Cette espèce fait partie des poissons les plus consommés au monde. Le magazine « Cash Investigation » (Facebook, Twitter, #cashinvestigati), présenté par Elise Lucet, est allé à la pêche aux informations dans les eaux troubles de ce marché mondial de 33 milliards d’euros.

Les industriels ont mis au point une technique de pêche redoutable qui menace l’une des espèces les plus vendues, le thon albacore. Une pratique pas vraiment écolo, pourtant soutenue par l’Union européenne et l’argent des contribuables. Cette nouvelle enquête du magazine d’investigation de France 2 révèle notamment ce que l’industrie de la pêche thonière préfère ne pas mettre au jour…

Le thon rouge, trésor de la Méditerranée, a failli disparaître

Pour ce nouveau numéro de « Cash », la journaliste Sophie Le Gall s’est intéressée à l’emblématique marque bretonne Petit Navire. Elle a été rachetée par le groupe Thai Union, numéro un mondial de la conserve de thon. Des millions d’euros ont transité par des places offshore grâce aux bons soins d’un cabinet spécialisé dans l’optimisation fiscale.

Victime de l’appétit des consommateurs, le thon rouge a quant à lui failli disparaître. Son sort est aujourd’hui entre les mains d’une poignée d’armateurs car il vaut de l’or : concentration des subventions, accaparement des quotas, bateaux libyens amarrés dans un port français… Tous les moyens sont bons pour mettre la main sur ce…

Source link

Laisser un commentaire

Must Read