lundi, mai 27, 2019

Sommet à Hanoï : un échec relatif pour Donald Trump

La cérémonie de signature de l’accord avait été préparée, mais finalement, Donald Trump et Kim Jong-un ont quitté Hanoï (Vietnam) sans parvenir à trouver un terrain d’entente. « C’est un revers, c’est vrai, Donald Trump rentre les mains vides, explique la journaliste Agnès Vahramian, en duplex depuis Washington (États-Unis). Il a fait la sourde oreille parce que Kim Jong-un demande la levée de toutes les sanctions depuis le mois de janvier, mais le président américain a parié sur sa relation personnelle avec le leader coréen : ça n’a pas suffi, ça n’a pas fonctionné. »

« La Corée du Nord n’est plus une menace directe et imminente »

Pour autant, Donald Trump n’a pas connu ces derniers jours un échec massif. Il rentre aux États-Unis en pouvant se targuer de n’avoir rien lâché, de ne pas avoir bradé les intérêts américains. « L’important pour Donald Trump est de dire : ‘Regardez, la Corée du Nord a stoppé ses essais de missiles nucléaires, ce n’est plus une menace directe et imminente pour les États-Unis’, et ça, c’est un succès », conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT

Source link

Laisser un commentaire

Must Read