Plusieurs dizaines de morts en Asie du Sud à cause de la mousson

Des inondations et glissements de terrain causés par une mousson torrentielle ont tué plusieurs dizaines de personnes au Népal et dans des camps de réfugiés rohingyas au Bangladesh, où près de 5 000 abris ont été détruits, ont indiqué dimanche 14 juillets les autorités de ces pays.

Au Népal, au moins 50 personnes ont été tuées, et 33 sont toujours recherchées, alors que plus de 1 100 personnes ont été secourues, selon la police du pays. De fortes pluies touchent depuis jeudi plusieurs régions du Népal, en particulier les régions de l’est du pays et les plaines du sud. Selon les autorités népalaises, les rivières devraient retrouver leur niveau habituel à partir de lundi.

Au moins onze morts en Inde

Les camps de réfugiés du sud-est du Bangladesh qui abritent plus de 900 000 Rohingyas, une minorité musulmane qui a fui la Birmanie, ont également été frappés par les intempéries, avec au moins 10 personnes mortes et 50 000 touchées depuis le début du mois de juillet, selon un rapport des Nations unies. Le nord-est de l’Inde a aussi été touché par des inondations, qui ont tué au moins 11 personnes dans l’Etat d’Assam.

La saison des moussons, de juin à septembre, cause des morts et des destructions en Asie du Sud chaque année. L’an passé, plus de 1 200 personnes ont trouvé la mort et la région indienne du Kerala avait subi ses pires inondations en près de 100 ans.

A lire aussi

Source link

Laisser un commentaire

Must Read