Catégories
Actu

Traçage numérique via Bluetooth pour éviter les contaminations au Covid-19 : l’exemple de Singapour qui pourrait inspirer la France

Allons-nous vers un traçage numérique pour faire respecter le confinement ? Cédric O, le secrétaire d’État chargé du numérique, est auditionné jeudi devant la commission des lois à l’Assemblée nationale sur la possibilité de mettre en place un traçage numérique via une application mobile.

« Vous saurez qui vous avez croisé dans les jours précédents et qui a depuis été testé positif au coronavirus », expliquait ainsi sur France Inter le secrétaire d’État jeudi matin. Ces données seront « anonymisées » et inaccessibles pour qui que ce soit, « y compris pour le gouvernement ». La technologie utilisée est celle du Bluetooth, « qui ne permet pas de géolocaliser les personnes« , complète le secrétaire d’État.

Voilà donc pour les arguments développés par le gouvernement qui dit s’inspirer de l’exemple de Singapour : le 20 mars dernier, la Cité-État a en effet lancé une application baptisée Trace Together, qui permet de reconstituer la chaîne de transmission du virus grâce à une technologie que nous sommes très nombreux à utiliser au quotidien : le Bluetooth, ce système de connexion à courte distance, qui permet par exemple de connecter votre téléphone à une oreillette, une enceinte ou une imprimante. Le Bluetooth permet aussi de connecter des téléphones entre eux et c’est ce sur quoi se sont basées les autorités de Singapour.

Source link


En savoir plus sur Info Asie

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur Info Asie

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading