mercredi, janvier 27, 2021

En Corée du Sud, le long combat des objecteurs de conscience pour éviter le service militaire

Seong-guk Kim, 28 ans, nous accueille dans son appartement familial situé dans un quartier résidentiel de Séoul.

Le jeune homme se bat depuis 2013 pour ne pas effectuer son service militaire, obligatoire pour tous les Sud-Coréens valides qui doivent servir durant 18 mois avant l’âge de 30 ans, sous peine de prison.

« Depuis tout petit, je vois des membres de ma famille aller en prison, et ça m’a choqué. Je suis un serviteur de Jéhovah, et la raison pour laquelle je ne peux pas faire le service militaire se trouve dans la bible. »

Selon leur interprétation de l’évangile, il est interdit aux Témoins de Jéhovah de porter une arme. Depuis 1950, 20 000 Témoins de Jéhovah se sont retrouvés derrière les barreaux en Corée du Sud pour avoir refusé le service militaire. Lundi prochain, Seong-guk partira lui aussi pour une prison, mais en tant qu’administrateur pénitentiaire. Les règles s’assouplissent en effet pour les 650 000 jeunes…

Source link

Share

Récents

Les plus lus

Related Articles

Covid-19 : la Nouvelle-Zélande va garder ses frontières fermées pendant une grande partie de 2021

La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a annoncé mardi que les frontières du pays...

Thaïlande : le crime de lèse-majesté, arme politique

Au XXIe siècle, alors que la Thaïlande est l'un des pays les plus prospères de...

Première ascension hivernale du K2 : "C'est un exploit considérable", explique l'alpiniste Éric Loizeau

Des alpinistes ont réussi la première ascension hivernale du K2, le deuxième plus haut...

Le combat d'une femme intoxiquée pendant la guerre du Vietnam par "l'agent orange"

Pendant la guerre du Vietnam, l'armée américaine a déversé plus de quatre millions de...