lundi, janvier 18, 2021

En Corée du Sud, la délation est récompensée pour lutter contre le Covid-19

Must Read

Mise à jour TAT: Arrivée en Thaïlande – Tourisme

Une vidéo explicative de la Tourism Authority of Thailand détaille les différentes étapes de l’arrivée en Thaïlande depuis le...

Crash d'un Boeing en Indonésie : des débris retrouvés, les boîtes noires localisées

Au lendemain du crash d'un avion indonésien en mer avec 62 personnes à bord, des morceaux de corps et des...

L’Espagne pourrait fermer ses frontières aux touristes cet été par peur d’une deuxième vague de contamination du coronavirus

L’Espagne pourrait fermer ses frontières aux touristes cet été par peur d’une deuxième vague de contamination du coronavirus Source link...
Une affiche de prévention contre le Covid-19 à Séoul, le 8 décembre 2020. Photo d’illustration. (JUNG YEON-JE / AFP)

La pratique de la délation récompensée en Corée du Sud n’est pas apparue avec le Covid-19. Depuis de nombreuses années, il existe une liste d’infractions qui peuvent-être rapportées aux autorités, en échange d’une éventuelle compensation financière. Ceux qui partent à la recherche des manquements de leurs concitoyens sont appelés les « Paparazzi ». En l’occurrence, des « Coparazzi » pour ceux qui dénoncent des infractions liées aux règles sanitaires.

Le gouvernement sud-coréen a mis en place une plateforme assez simple d’utilisation. Park Jong-hyun, responsable de la communication du ministère de l’Intérieur sur le sujet, explique comment s’en servir : « Il existe différentes catégories, il vous suffit d’aller sur l’onglet où il est inscrit ‘rapport sur le coronavirus’. Ensuite, vous pouvez choisir le type d’infractions, non-port du masque, rupture de la quatorzaine ou autre. Il faut ajouter des photos et des…

Source link

Laisser un commentaire

Latest News

Mise à jour TAT: Arrivée en Thaïlande – Tourisme

Une vidéo explicative de la Tourism Authority of Thailand détaille les différentes étapes de l’arrivée en Thaïlande depuis le...

More Articles Like This