Covid- 19 : en Nouvelle-Zélande, les frontières resteront fermées "une bonne partie de l'année"
La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern le 30 novembre 2020 à Wellington (Nouvelle-Zélande) (MARTY MELVILLE / AFP)

Dans la gestion de l’épidémie de Covid-19, la Nouvelle-Zélande est pourtant exemplaire : 2 290 cas et seulement 25 décès, dans ce pays de cinq millions d’habitants. Mais dans un monde globalisé, même si l’on est une île, on n’est pas seul.

La Nouvelle-Zélande va donc attendre que la vaccination soit sûre au niveau mondial pour rouvrir ses frontières qui sont fermées depuis le mois de mars, sauf pour les citoyens néo-zélandais. Hier, la très populaire Première ministre Jacinda Ardern a déclaré : “La Nouvelle-Zélande n’aura l’impression de revenir à la normale que quand le monde le sera aussi“. Pour l’instant, compte tenu des risques dans le monde et de l’incertitude quant aux campagnes internationales de vaccination, nous pouvons nous attendre à ce que nos frontières soient affectées sur une large partie de l’année.”

Le reste du monde pose un trop gros risque pour notre santé.

Jacinda Ardern, Première…

Source link

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

VIDEOS. Australie : d'impressionnantes chutes de grêle touchent l'Etat du Queensland

Un petit goût de fin du monde en Australie. D’impressionnants orages de…

Pollution : les effets bénéfiques du confinement

Le monde redécouvre des paysages dégagés et des perspectives que la pollution…

L’Asie aussi étouffée par la chaleur

Une vague de chaleur frappe l’Asie et le Japon plus particulièrement. Mais…