En Corée du Sud, l'arrivée d'un transfuge nord-coréen à la nage provoque la stupeur et l'embarras du gouvernement

Des soldats sud-coréens patrouillent le long de la zone démilitarisée (DMZ) sur la côte entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, le 6 octobre 2020 (ED JONES / AFP)

Six heures de nage pour contourner l’une des frontières les plus militarisées du monde, la fameuse DMZ, longue de 250 km . Cette frontière qui sépare les deux Corées est réputée infranchissable et pour cause : elle est truffée de mines, il y a des barbelés tout le long et elle est surveillée par des milliers de militaires.

Ce jeune Nord-Coréen a donc mis une combinaison de plongée, chaussé des palmes et il a nagé pendant six heures. Les courants de la côte est de la mer du Japon ont semble-t-il joué en sa faveur. Puis, une fois sur la terre ferme, il s’est glissé dans une canalisation d’eau qui passe sous les barbelés et le tour était joué…  
Au-delà de l’exploit sportif, son périple pose la question de l’efficacité de la vidéosurveillance. Car le jeune homme est apparu huit fois sur les caméras. Son passage a même déclenché deux alarmes. Quand les…

Source link

Image par défaut
Rédaction Bangkok
Publications: 956

Newsletter Updates

Enter your email address below to subscribe to our newsletter

Laisser un commentaire