Inondations historiques au Pakistan : les autorités lancent un appel à l'aide internationale

Le Pakistan, en état d’urgence, lance un appel à l’aide internationale. Le pays est pris sous un déluge exceptionnel, les fleuves et rivières sont en crue. Avec un bilan dramatique : plus de 1 000 morts depuis le mois de juin.

Les images sont effroyables au Pakistan : dans le nord, des torrents boueux et furieux traversent les villages en emportant absolument tout sur leur passage : voitures, pont, maisons. Des immeubles s’effondrent, engloutis en quelques secondes. Plus au sud, c’est la désolation : les plaines sont devenues des lacs sans fin d’où émergent à peine quelques arbres. Pas la moindre parcelle de terre sèche à des kilomètres à la ronde. On parle de 10 millions de déplacés.

Les inondations ont aussi ravagé les cultures : selon certaines estimations, la moitié des récoltes de riz et de coton ont disparu. D’après les autorités 33 millions de personnes sont affectées, quasiment un habitant sur sept.

Le changement climatique en cause

Le dérèglement climatique est désigné comme le principal responsable de la catastrophe. Le pays a d’abord connu une sécheresse record au printemps, puis la mousson a apporté des pluies exceptionnelles. + 400% par exemple dans la province du Balouchistan. Un tel phénomène s’était déjà produit en 2010, il y avait eu 2 000 morts, un cinquième des terres s’était retrouvées sous les eaux. C’était alors la pire catastrophe qu’ait jamais connu le pays. Mais “c’est la nouvelle normalité. Nous devrons nous adapter“, dit Sherry Rheman.

Source link