Catégories
Actu

Le nombre de Rohingyas morts en mer est en "augmentation alarmante", selon l'ONU

En 2022, plus de 3 500 Rohingyas ont tenté de fuir la Birmanie, où cette minorité musulmane est persécutée par la junte au pouvoir.

L’ONU a dénoncé, mardi 17 janvier, l’augmentation « alarmante » du nombre de réfugiés rohingyas perdus en mer après avoir fui la Birmanie ou le Bangladesh et prévenu qu’ils seront encore plus nombreux à mourir sans action concertée dans la région. « Au moins 348 personnes sont mortes ou ont disparu en mer en 2022, ce qui en fait l’une des années les plus meurtrières depuis 2014 », a déclaré la porte-parole du Haut-Commissariat aux réfugiés, Shabia Mantoo lors d’un point de presse à Genève.

L’année dernière, plus de 3 500 Rohingyas ont tenté de fuir la Birmanie, où cette minorité musulmane est persécutée par la junte au pouvoir, ou de partir du Bangladesh, où des centaines de milliers d’entre eux ont trouvé refuge, a-t-elle ajouté.

Les Rohingyas, bien qu’installés en Birmanie depuis des générations, sont toujours considérés comme des intrus dans le pays, dont ils n’ont pas la nationalité, ni les mêmes droits que les autres habitants, notamment pour voyager.

Source link


En savoir plus sur Info Asie

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur Info Asie

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading