Asean : la demande d’énergie devrait augmenter de 80% d’ici à 2035

La demande d’énergie au sein de l’ASEAN devrait augmenter de 80% d’ici à 2035, selon le rapport de 138 pages de l’AIE intitulé « Perspectives sur l’Energie en Asie du Sud-Est ». L’agence est composée de 28 pays membres, dont la plupart sont des pays riches.

En particulier, selon le rapport, les 10 membres de l’ASEAN devraient tripler leur utilisation de charbon, comptant alors pour près de 30% de la croissance mondiale. La demande de gaz naturel devrait augmenter de 80%. Dans une conférence de presse donnée à Bangkok, la directrice de l’AIE, Maria van der Hoeven, a averti que les pays de la région devaient prendre des mesures sérieuses pour améliorer l’efficacité énergétique dans le but de ralentir les émissions de gaz à effet de serres. Améliorer l’efficacité énergétique apporterait des économies significatives.

Réduire la demande d’énergie de 15% d’ici 2035

Avec des politiques publiques appropriées, il serait ainsi possible de réduire la demande d’énergie de près de 15% en 2035, soit plus que la demande actuelle en Thaïlande.

Une demande d’électricité moindre et une utilisation des centrales plus efficaces permettraient aussi de réduire les besoins en charbon de 25%.

Des équipements industriels plus efficaces, des normes plus strictes concernant les carburants et une élimination plus rapide des subventions en faveur des énergies fossiles entraîneraient enfin une réduction de la demande en pétrole (10%) et en gaz (11%). L’Asean a de plus en plus soif d’énergie

Laisser un commentaire

Must Read