jeudi, octobre 18, 2018

Birmanie : sept ans de prison pour un post sur Facebook – Médias

 

Accusé de sédition, un journaliste proche de la junte birmane vient d’écoper d’une peine de sept ans de prison, officiellement pour avoir publié des posts hostiles à Aung San Suu Kyi sur Facebook.

Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités birmanes à requalifier les accusations qui pèsent contre lui et abroger cette archaïque loi sur la sédition.

Sept ans de prison pour des commentaires publiés sur Facebook… C’est la peine à laquelle l’éditorialiste Ngar Min Swe a été condamné pour sédition, mardi 18 septembre, par un tribunal de Rangoon. En cause, des “posts abusifs donnant aux gens des idées fausses contre la Conseillère d’Etat Aung San Suu Kyi, pour reprendre les termes du porte-parole de la cour.

Le journaliste, qui écrivait notamment dans le journal pro-junte Global New Light of Myanmar, a été arrêté le 12 juillet dernier.

Ce jour-là, il avait notamment critiqué sur Facebook une accolade, intervenue lors d’une visite de Barack Obama il y a quatre ans, entre l’ancien président états-unien et celle qui était encore députée pro-réforme au parlement birman.

Source : thailandefr

Le site info Thaïlande

Laisser un commentaire

Must Read